Body Positive

On parle beaucoup de Body Positive mais…

J’avais envie de vous donner ma définition du Body Positive, histoire de savoir où on en est ici 😇. Et pour éviter les polémiques, ceci n’est que mon opinion et je ne souhaite l’imposer à personne 😘

J’ai découvert le body positive au travers et grâce à Ely Killeuse dont je me suis offert moi-même le livre en 2019 pour mon anniversaire 😋. Et aussi via le compte et le blog de Sarah Nicole Landry www.thebirdspapaya.com .👍🏻💪🏻

Ma définition

Alors pour moi, le body positive c’est la conscience que notre corps existe. Il n’est certes pas parfait (et même heureusement) mais qu’il est capable de plus de choses qu’on ne se l’imagine.

A travers ce « mouvement de pensée », le message, c’est d’abord qu’il faut prendre soin de son corps et de son esprit (pour moi les 2 vont ensemble). Ensuite il faut apprendre à accepter d’être différente, d’être soi. Apprendre également à se sentir bien dans sa peau et à accepter qui on est aussi physiquement. Mais contrairement à ce qui peut se dire, ce n’est pas une excuse pour manger n’importe quoi ou se laisser aller.

Je pense que pour être bien dans sa peau, on doit bien le nourrir et le bouger. Parce que ce qu’on veut c’est vivre bien et en bonne santé, non ?

Vouloir la minceur à tout prix, rentrer dans un 36… ou je ne sais quelle taille, perdre 5, 10, 15 kg ou plus, ça ne veut strictement rien dire parce que ça ne signifie pas qu’on fait du bien à notre corps. Lui ce dont il a besoin, c’est d’être nourri avec de bons aliments, de prendre du plaisir, de bouger, de se reposer, d’éviter le stress et surtout qu’on l’aime. Ce n’est pas une histoire de balance, de silhouette, de chiffres ou de taille…

Alors pour moi, le body positive, c’est aimer son corps et faire en sorte qu’il nous le rende le plus longtemps possible !

Alors bien sûr, c’est l’idéal du body positive tel que je le vois mais évidemment, je n’y suis pas encore… loin de là ! En ce moment, j’essaye de comprendre ce que je fais qui n’est pas bon pour mon corps. Et ensuite, j’essaie, chaque jour un peu plus, de lui faire du bien et de l’aimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.