Mon expérience du marketing de réseau

Mon expérience du marketing de réseau

2016 – Comment ça a commencé :

En début d’année 2016, j’ai vu une annonce sur Instagram qui proposait de travailler pour soi, grâce aux réseaux sociaux, et en particulier avec Facebook.

J’ai envoyé un mail à la personne, qui m’a expliqué son travail : je lui ai posé plein de questions et elle m’a donné plein de réponses.
Elle m’a donné également la possibilité de contacter d’autres filles qui faisaient la même chose qu’elle. J’ai aussi posé plein de questions et j’ai aussi eu plein de réponses.

A l’époque, je travaillais comme responsable SAV et j’avais en parallèle un congé de présence parentale pour m’occuper de mon fils quand il en avait besoin.
Mais l’idée de gagner un peu plus d’argent chaque mois et la possibilité d’en faire un travail à temps plein par la suite m’ont donné l’envie de tenter l’aventure, d’autant que je n’avais rien à y perdre, pas de stock à acheter, aucun investissement.

Alors, je me suis lancée avec beaucoup d’enthousiasme et c’est vrai qu’il y a eu plein de choses positives dans cette expérience !!

Comment ça a continué :

J’ai découvert que la notion d’équipe est très importante dans le marketing en ligne. Ce qui est vrai, c’est qu’on ne se sent jamais seule, il y a toujours un membre de l’équipe pour répondre à une question ou aider à régler un problème.

J’ai découvert tout un monde que j’ignorais avec des webinaires, des conférences en lignes, des bouquins spécialisés, des zooms (conférences d’équipes), des stratégies de communications, de vente et de suivi clients qui pour moi sortaient un peu de l’espace au début. J’ai appris que Facebook, Instagram… étaient des outils de travail !!!

Et puis j’ai commencé à travailler en direct avec la tête de notre réseau !!! Je ne vous cacherai pas que j’ai appris en quelques semaines avec lui plus de choses que j’aurais pu en apprendre seule pendant des mois !

Il m’a également montré comment monter ma propre équipe, car c’est le seul moyen de grandir dans ce milieu et également le seul moyen de bien gagner sa vie.

Comment ça a commencé à devenir invivable :

Au bout de quelques mois, j’ai également commencé à travailler en binôme avec un autre distributeur.

Au début, tout se passait bien, mais il a commencé à se reposer un peu trop sur moi et à essayer de changer nos accords.

J’étais un peu trop régulièrement obligée de le recadrer, et je n’aimais pas faire ça.

Et à la moitié de notre accord, il a décidé que ça ne lui plaisait plus et il a essayé de m’arnaquer !!! Evidemment, je ne me suis pas laissée faire, mais ça a beaucoup entamé mon enthousiasme du début…

Et puis, avec ma famille, on a déménagé et je me suis retrouvée en congé de présence parentale à plein temps. J’ai donc passé plus de temps à essayer de comprendre le fonctionnement global de l’équipe dans laquelle j’étais.

Mais je me suis rendue compte que si je voulais vraiment gagner ma vie avec ce job, il allait falloir y passer tout mon temps alors qu’au départ, je faisais ça pour passer du temps avec mon fils !!!

Alors bien sûr, je ne suis pas tombée de la dernière pluie, je sais que pour bien gagner sa vie, il faut travailler et oublier les 35h. Mais à un moment, il faut aussi séparer la sphère personnelle de la sphère professionnelle !

Mais là, c’était matin, midi, soir, week-ends, vacances… et certaines personnes m’envoyaient des messages tard le soir et voire même la nuit, en me relançant à des heures pas possibles parce que je n’avais pas répondu tout de suite !!

Ça devenait envahissant et épuisant !

Et comme on travaille depuis la maison, avec son propre ordinateur et son propre téléphone, le travail est de ce fait présent 24h/24, non stop ! Ça ne s’arrête jamais !

2018 – Comment ça c’est terminé :

Alors j’en ai eu marre parce que ma famille allait en souffrir. Je voulais faire ça pour être avec mon fils, et au final, ça devenait pire qu’un travail “normal”. Et ce n’est pas comme ça que je voyais les choses.

Je ne crache pas dans la soupe car j’ai fait la connaissance de personnes vraiment adorables, intéressantes et impliquées.

Et puis, j’ai tout arrêté parce que finalement, l’esprit d’équipe arrange surtout ceux qui ne font pas grand-chose pour elle mais qui en demande beaucoup.

Et après mon départ, j’ai appris qu’une partie de l’équipe a monté sa propre nouvelle équipe, pour les mêmes raisons qui m’ont amenées à arrêter !

2020 – Remettre un pied dedans ?

En 2019, je montais ma SARL avec mon mari.

En 2020, on subit tous le confinement.

De mi-mars à début septembre, à cause du Covid, je me suis retrouvée à la maison à m’occuper de mon fils, parce que personne ne pouvait me suppléer. La SARL a continuer de tourner mais sans moi tout ce temps. J’ai fait ce qu’il fallait pour que tout reste en ordre au niveau administratif.

Mais finalement, je me suis beaucoup ennuyée, mon fils a 10 ans et malgré ses handicaps (surdité et autisme), il est autonome ! Ce n’est clairement plus un bébé.

Et je suis restée en contact avec une personne de mon ancienne équipe, ce qui me fait penser que je pourrais peut-être remettre un pied dedans. Pas sur le même mode que la première fois, parce que je ne compterai pas dessus pour gagner ma vie… mais histoire de faire quelque chose de fun et de retrouver l’esprit d’équipe qui me manque depuis que j’ai arrêté.

Réflexion en cours…

PS : les photos proviennent du site Unsplash, car je ne peux pas publier mes photos perso sur ce coup-là, parce que l’équipe existe toujours 🙂

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.